Chien de Travail

Oui mais encore ?

Pour tous ceux qui ne sont pas familiers de cette expression il est intéressant de préciser ce qu’on entend par chien de travail.

Tout le monde sait que le chien peut coopérer avec l’homme dans bien des domaines. A la recherche de drogue, d’explosif, de billet de banque, de personnes, d’accélérateur de feu, même de crevette pour certains chiens douaniers spécialisés dans la lutte contre la contrebande. Le nez du chien est un outil remarquable.

Son ouïe, son sens de la détection des mouvements (plus encore dans le noir), son flair en font un auxiliaire de garde irremplaçable. De très nombreux chiens de travail portent l’uniforme et sont policiers ou militaires.

Le berger malinois est sans doute le chien le plus polyvalent au monde. Il y a meilleur nez que lui, mais il fait un chercheur ou un pisteur remarquable, certains chiens courent plus vite que lui, mais sa vitesse est étonnante, sa détente aussi d’ailleurs. En défense il est par contre inégalé. Son courage et sa détermination sont reconnus partout.

Un chien de travail est sélectionné pour sa capacité à résister au stress, à faire face à des situations extrêmes qu’un chien de famille n’est pas censé avoir à affronter. Etre couché à côté de son maître policier dos à une foule de supporters qui crient, utilisent des klaxons, des pétards, en restant calme mais prêt à intervenir n’est pas à la portée de tous les caractères.

Coller son nez sur un sol gelé à la recherche d’une personne ou d’un indice, poser ces pattes sur un moteur chaud à la recherche de drogue ou d’explosif, rester concentré malgré les facteurs environnants, voilà ce qui différencie un chien de travail d’un chien de famille.

En sport canin les exigences ne sont pas différentes. Résistance à la pression du dressage, au stress de la compétition, parfois dans des conditions difficiles, quand le sport s’inspire d’interventions réelles, comme par exemple pour les Rescue dogs (chien de sauvetage).

                                                          Travail et famille ? Incompatibilité ?

Que du contraire. A partir du moment où la socialisation du chiot a été correctement effectuée et qu’on consacre le temps nécessaire à l’éducation ou au dressage de son chien, un chien de lignée de travail s’avère être un compagnon fidèle et intègre. De nombreux chiens sportifs ou professionnels partagent d’ailleurs la vie de famille de leurs maîtres et font très facilement la part des choses entre le service et la maison.

Toujours prêt à suivre les enfants dans leurs jeux, les maîtres dans leurs activités, pas délicat, ni douillet, ni craintif ni agressif, un chien d’une lignée de travail peut s’emmener partout, et on peut tout lui demander.

Qu’ils courent le championnat d’Europe de Bike-jöring, patrouillent avec la police, accompagnent les pompiers, ou servent au sein de nombreuses société de gardiennage, les chiens de la Noire Alliance se dépensent sans compter pour répondre aux attentes de leurs maîtres.

Le tout c’est de prendre un chien à sa main, c’est-à-dire qui sera à la portée de son nouveau maître, tant au niveau de son tempérament que de son caractère. L’éleveur est là pour aider à choisir au sein d’une nichée, et pour renseigner les futurs propriétaires des différences importantes qui caractérisent les races.

Maître-chien professionnel - un métier, une passion

Maître-chien en sécurité durant des années, aujourd’hui dans les forces de l’ordre, j’ai à mon actif de nombreuses missions, effectuées dans des lieux et pour les évènements les plus divers, ce qui me confère une grande expérience pour toutes les demandes de prestations avec chiens.

Je sais ce que c’est que de passer de longues nuits avec un chien de patrouille, de faire équipe avec lui, de lui confier ma propre sécurité avant de penser à celle des autres. J’ai passé des heures, des mois, à entraîner mes chiens de recherche anti-explosifs, puisque que professionnellement, j’ai recherché quotidiennement dans le monde de l’aéroportuaire, la trace éventuelle de produits dangereux ou illicites. Mon parcourt dans le monde du chien de service m’offre une expérience de terrain des plus variées, qui m’a amenée à sélectionner des chiens aussi différents qu’anti-drogue pour les forces armées colombiennes, ou pour des groupes de secours italiens.

J’ai travaillé longtemps dans le monde civil, à communiquer ma passion et mon expérience au plus grand nombre. J’ai été des années le chef de la section Education d'un des plus grands clubs du Brabant Wallon puis de sa section Recherche et Sauvetage Humanitaire. D’autres clubs et associations se sont succédés tout au long de mes années d’instructeur.

Avec mes chiens j’ai également pratiqué les programmes sportifs comme le Programme pour Chien d’Utilité (PCU anciennement RCI) ou le programme IRO (International Rescuedog Organisation). Instructeur breveté par la Société Royale Saint Hubert en section 1C j’ai donc satisfait aux épreuves pratiques et théoriques des examens en défense, pistage, obéissance et sauvetage.

A la base du projet de l’ACCRS (Association des Conducteurs de Chiens de Recherche et de Sauvetage) j’ai travaillé a à mettre en place une structure civile compétente, capable de venir en aide aux groupes de secours de la Sécurité Civile dans le cadre de la recherche de personne disparue.

Maître-chien professionnel en recherche d’explosif, puis en recherche de stupéfiant j’ai passé bien des jours de ma vie, et pour ma plus grande joie, avec un chien de service au bout de la laisse.

Expérience, vécu et pratique. Etre un éleveur de chien dit « de travail », c’est ça pour moi. C’est sur ces bases concrètes que nous nous appuyons dans nos choix d’élevage ou lors de la sélection des chiots.

 

Patrick - De la Noire Alliance

 
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now